libertaire anarchiste anarchisme

2000 ANS D'OBSCURANTISME
Pas de quoi jubiler !

Pour l'Église catholique, officiellement, le Jubilé, c'est d'abord, la célébration de l'incarnation rédemptrice du fils de Dieu : Jésus-Christ. Pour les curés, c'est une année de grâce du Seigneur, une année de rémission des péchés et des peines dues aux pécheurs, une sorte de grâce royale divine quoi ! Vous pourrez vous garer n'importe où, Dieu fera sauter vos PV.

Pour nous, le Jubilé sera surtout l'année d'une offensive catholique d'envergure : les célébrations se feront simultanément à Rome et dans les églises locales. Pour l'occasion, l'Église fera son autocritique et "s'excusera" pour les erreurs, les crimes, les horreurs commises en son nom. Un mea culpa de circonstance destiné à effacer l'image déplorable d'un obscurantisme dogmatique, des conversions forcées, de l'évangélisation à la baïonnette, de la rédemption par le bûcher...

Toutes les fautes commises par l'Église au XVème siècle seront vigoureusement condamnées. Pour les erreurs du XXème siècle, le soutien aux dictatures militaires en Espagne ou en Amérique latine, le crime contre l'humanité que représente l'interdiction de l'usage du préservatif, le refus de l'avortement, l'exclusion des homosexuels... il faudra attendre... le jubilé de l'an 3000. Faute avouée est à moitié pardonnée, les curés pourront se consacrer le cur léger au véritable but du jubilé : la conversion de nouveaux fidèles.

Les libertaires, adversaires de tout dogmatisme et de l'obscurantisme religieux ne pourront rester inactifs face à cette offensive cléricale.

AL

.
LE SOMMAIRE DU NUMÉRO 226

La visite rapide par mots-clés

libertaire courrier
alternative libertaire anarchisme