PRESSE / LE MONDE


Les Egorgeurs
Après Le Monde diplomatique, c'est le quotidien Le Monde, dans son supplément Le Monde des livres daté du vendredi 31 mars qui publie une critique de livre Les Égorgeurs de Rey paru aux Éditions du Monde libertaire.
L'article L'aveu cruel d'un appelé d'Algérie est signé par Lucien Jedwab.


Saisi dès sa sortie (avril 1961), chez Minuit - constamment victime de la censure durant la guerre d'Algérie -, le livre de Benoist Rey est à nouveau disponible. C'est un document de première main sur l'horreur ordinaire des "opérations de maintien de l'ordre" menées par une unité de l'armée française dans le Nord constantinois de septembre 1959 à octobre 1960. Affecté dans un commando de chasse, l'auteur décrit avec précision les effets de la "pacification" : regroupement forcé de la population, incendie de villages soupçonnés d'abriter des "rebelles", exécution sommaire des suspects, torture des combattants ennemis ou supposés tels, quel que soit leur âge... Loin de la bataille d'Alger, ici, ce ne sont pas les parachutistes du général Massu qui agissent, mais essentiellement des appelés, mis en situation de devoir défendre leur peau, contre celle des "bougnoules". Peur, découragement, lâcheté - mais aussi les exactions de ceux d'en face -, approbation tacite de la hiérarchie, sentiment d'impunité : tout concourt à faire de ces jeunes hommes loin de chez eux des "égorgeurs" sans remords, ivres de bière, le soir, après s'être livrés dans la journée à la "corvée de bois" ou avoir violé en groupe une gamine de treize ans... Sincère, s'impliquant, disant toujours "nous", Benoist Rey n'est pourtant pas dupe du rôle de l'armée française : défendre les intérêts de groupes industriels et des gros colons menacés par la lutte pour l'indépendance du peuple algérien. C'est là une contribution à un indispensable travail de mémoire et d'histoire. La plaie intime de cette "guerre sans nom" n'est toujours pas refermée, ici en France, là-bas en Algérie...



Libertaire Anarchiste Anarchisme http://pagesperso-orange.fr/libertaire/