COLLECTIF CONTRE LES EXPULSIONS - BRUXELLES

50 ans
des Droits de l'Homme

La Belgique sable le champagne,
mais c'est le sang qui coule...

Ce jeudi 10 décembre vers 17h15, une trentaine de personnes ont mené une action devant le parlement belge. Un calicot portant la mention 50 ans de Droits de l'Homme : la Belgique sabre le champagne, mais c'est le sang qui coule... a été déployé sur les grilles devant l'édifice et du sang a été répandu à l'entrée du parlement, symbolisant le sang des victimes sans papiers sur les mains de nos gouvernants. L'action a duré une dizaine de minutes, au bout desquelles la gendarmerie est intervenue de manière violente. Une vingtaine de personnes ont été arrêtées.

Cette action suivait la conférence de presse du CCE, qui présentait différents cas de violence contre des détenus sans papiers. Parmi ceux-ci, Blandine Kaniki. Cette congolaise, enceinte depuis quatre mois, a fait une fausse couche suite aux violences subies le 31 octobre lors d'une expédition punitive de la gendarmerie contre les détenus du centre de rapatriement 127 bis à Steenokkerzeel. La conférence visait aussi à dénoncer les violences subies par une jeune sierra-léonaise (19 ans) au centre pour illégaux de Bruges, voici deux semaines, et son maintien en cellule d'isolement pendant six jours.

Les violences contre les sans-papiers dans les centres fermés se sont intensifiées depuis le meurtre de Semira Adamu le 22 septembre. Ces violences sont systématiquement couvertes par le ministre de l'Intérieur, car elles sont partie intégrante de sa politique d'immigration.

La violence et la terreur ne sont pas la seule politique possible. Le CCE exige l'arrêt immédiat des expulsions, la suppression des camps de détention pour étrangers et la régularisation immédiate de tous les sans-papiers.

Collectif contre les expulsions
.
POUR EN SAVOIR PLUS SUR LE CCLE
.

LA PAGE D'ACCUEIL DU SITE
LA VISITE RAPIDE PAR MOTS CLÉS
.
LE SOMMAIRE DU NUMÉRO 213
.
Ce site ne contient qu'une partie sélectionnée de notre publication.

L'accueil de la librairie

librairie anarchiste alternative libertaire

courrier librairie anarchiste