un anarchiste au bagne

Daniel Vidal
Paul Roussenq

le bagnard de Saint-Gilles

La librairie libertaire - 52 pages - 3 euros

Il y a quelques années, en rendant visite à deux Saint-Gillois, vieux militants libertaires usés (mais pas désabusés !) par la vie et ses batailles, je ne savais pas encore que cet écrit verrait le jour.
José et son ami Manuel me mirent donc sur la piste d'un personnage hors du commun, oublié de la population gardoise et du mouvement anarchiste.
Seuls les spécialistes de l'histoire des bagnes semblaient le connaître encore...
C'est cette injustice que je décidais de réparer en vous livrant ici le fruit de mes recherches.
Bien sûr, cette trop courte biographie est incomplète.
Mais puisse un jour, un travail plus complet être réalisé.
Puisse surtout, Paul Roussenq être réhabilité et faire partie de nos mémoires, au même titre qu'Henri Marius, le mineur anarcho syndicaliste de Bessèges ou le nîmois Bernard Lazare, l'avocat anarchiste du capitaine Dreyfus...

Daniel Vidal
.
L'auteur tient tout particulièrement à remercier Séverine et Louis Beaumier pour leur soutien et leur fidélité à Paul Roussenq.

_______________________

.
N O T E S   D E S   É D I T E U R S
.
Les mots sont des nains,
les exemples des géants !
 .
C'est bien connu, les idéaux ne sont pas toujours très faciles à appréhender. Ils ont souvent le regard fier des grands principes. La démarche raide du pélerin. L'intransigeance rugueuse des certitudes péremptoires. Et quand ils ne causent pas langue de bois, ils ne condescendent, généralement, à ne tutoyer que le seul futur.
. Est il besoin de le préciser, l'idéal libertaire, le plus beau de tous les idéaux de liberté et d'égalité et le seul qui soit encore coté à la grande bourse de l'espoir, n'échappe pas complètement à la règle.
 Il est, en effet, par trop souvent distant. Vague. Impalpable. Lointain. Redondant. Démesuré. Moi je. Demain on rasera gratis. Avenir radieux. Présent de mots. De discours. De théories...!
 Oh, bien sûr, nos rencontres avec l'histoire ont été si brèves que nous n'avons guère eu le temps de construire autre chose que les fondations (et elles sont gigantesques et merveilleuses) des cathédrales de liberté, d'égalité et d'entraide qui sont au cœur de nos rêves. Oh, bien sûr, la révolution sociale, ça se prépare, et il faut mettre le paquet sur l'organisation, l'effort et l'intransigeance. Oh, bien sûr, nous n'aurons jamais assez de mots, de principes, de concepts, de projets, de propositions, d'actions, de luttes contre, de révoltes et d'espoirs... qui, tous et toutes, participent à créer les conditions de...
 Reste que, l'idéal libertaire, et on ne le mettra jamais assez en avant, c'est aussi et avant tout des êtres humains qui mettent leurs rêves en actes individuels ou collectifs et qui font de cet autre futur un autre présent.
 Et là, c'est assurément du palpable, du concret, du facile à piger... et de la dynamite !
 Aussi, tout en continuant à vous proposer des mots, des principes, des théories... susceptibles d'armer encore un peu plus votre révolte et vos espoirs, les éditions du Monde Libertaire associées à Alternative Libertaire ont décidé de lancer une nouvelle collection de brochures - Graines d'ananars -avec pour objectif de mettre un peu de chair, de sang et d'humain autour du rêve libertaire.
 Les libertaires c'est qui ? Ça vit comment ? Et surtout ça fait quoi ?
 Autant de questions qui, nous l'espérons, devraient habiller notre idéal d'une exemplarité à nulle autre pareille !
 Nous aurions pu inaugurer cette nouvelle collection par la biographie d'un(e) "grand(e)" de l'anarchisme.
 Nous avons choisi de parler d'un obscur. D'un sans grade. D'un gueux. D'un bagnard... dont c'est peu dire qu'il est l'honneur, le sang et l'âme de la révolte, de l'espoir et de l'esprit libertaires.
 En 1903, Pierre Roussenq, âgé de dix huit ans, fils d'ouvriers agricoles, lecteur assidu d'Élysé Reclus (le célèbre géographe anarchiste), en délicatesse avec son milieu familial, routard avant l'heure (mais sans guide), écope de cinq ans de prison pour vagabondage et pour avoir balancé le quignon de pain dur qu'il avait dans sa besace sur la tronche d'un procureur qui lui faisait la morale. Prison, service militaire et donc billet aller dans un bataillon disciplinaire (Biribi) quand sonna l'heure du service militaire. Les coups, encore les coups, toujours les coups, le mépris... étaient bien évidement le lot commun de ce séjour aux Bats d'Af. Et quand il s'est agi de refuser l'intolérable et de manifester une opposition à cet intolérable en brûlant une vareuse, ce fut une condamnation de vingt ans de bagne à la clef.
 Le libertaire Pierre Roussenq fit donc vingt ans de bagne à Cayenne. Et il les fit debout. Sans jamais transiger sur quoi que ce soit. Fier. Courageux. Exemplaire. Cassé cent fois par jour mais...
 Son histoire, là bas et ensuite, Daniel Vidal nous la raconte dans cette brochure.
 Il nous la raconte parce que Pierre Roussenq est de chez lui. De ce sud de la France. De ces villages libertaires comme Aimargues qui gardent le souvenir et le conjuguent au présent avec le lieux de vie Le Corral.
 Il nous la raconte avec les poings serrés de la révolte et beaucoup d'émotion.
 Et ça vaut le détour !
 Les mots ne sont pas toujours des nains, mais les exemples, eux, sont toujours des géants !
 Qu'on en juge !
.éditions du Monde Libertaire
éditions Alternative Libertaire

Je commande cette brochure


Libertaire Anarchisme Anarchiste

Anarchisme et Franc-Maçonnerie

L'accueil de la librairie

Les archives du journal Alternative Libertaire

La visite par mots clés


libertaire anarchiste anarchisme

editions libertaires



 
 











.